Emploi et territoire : émergence des « MONSTROPOLES »

anamorph_emptotsuppl_20092014_2-011

Depuis 5 ans, plus de cent mille emplois ont été créés en France. Mais tous ne l’ont pas été au même endroit ! Et les différences territoriales sont grandes…

site web : http://www.cartotem.fr/lemploi-et-le-territoire/

 

On observe en effet un gain en emploi très fortement concentré sur six bassins d’emploi totalisant un surcroît de 184 000 emplois (Paris, Lyon, Toulouse, Nantes, Bordeaux et Saclay). Ce qui induit que le cumul des 316 autres zones d’emploi accuse un déficit de près de 71 000 emplois salariés. Globalement, 118 zones d’emploi présentent une évolution positive sur les cinq dernières années, pour 204 zones d’emploi qui connaissent des pertes, qui sont supérieures à 1 000 emplois pour 75 d’entre elles.

 

Les grandes métropoles ont donc fait mieux que résister aux effets de la crise depuis 2009. L’Est, le Nord et le grand Bassin Parisien paraissent en revanche plus que jamais écrasés par la capitale. C’est dans ce grand secteur géographique que l’on retrouve les zones d’emploi les plus en souffrance, exception faite de la zone d’emploi de Nice qui connaît des difficultés dans les secteurs du bâtiment et certaines activités de pointe.